Passer au contenu

Qu'est-ce que la cybersécurité

Le développement des technologies de l'information et l'expansion des réseaux d'information mondiaux ont entraîné l'émergence de nouvelles menaces et la formation d'une criminalité spécifique. A cet égard, la question se pose, qu'est-ce que la cybersécurité, quels sont ses grands principes et composantes ? Son objectif principal est de protéger les ordinateurs, les appareils mobiles, les systèmes électroniques et les serveurs contre le piratage et le vol de données. VPN - protection des données personnelles sur Internet

VPN est le meilleur cryptage pour protéger vos données Internet

VPN Surfshark
  • Meilleur service selon les experts
  • Service 100% anonyme
  • Plus de 1700 serveurs VPN
9.9
5 / 5 Etoiles
ExpressVPN
  • Meilleurs avis des utilisateurs
  • Vitesse de l'éclair
  • Accepte les paiements UnionPay et Qiwi
9.9
4.9 / 5 Etoiles
AtlasVPN_logo_vertical_for_light_background
  • Régulièrement dans le top pour tous les indicateurs
  • Prend Ros. Cartes VISA et MIR
  • VPN premium gratuit
9.8
4.8 / 5 Etoiles
PIA VPN min
9.8
4.8 / 5 Etoiles
Planète VPN (2)
  • Accès à tous les sites, il y a des serveurs en Fédération de Russie
  • Tarifs bas, gratuit
  • Accepte toutes les cartes russes pour le paiement
9.8
4.8 / 5 Etoiles
cyber fantôme vpn-min
  • Meilleur vpn pour Chrome
  • Meilleur prix pour un VPN très rapide
  • Interface intuitive, performances stables
9.7
4.7 / 5 Etoiles
cache.mon.nom
  • DNS et protection contre les fuites IP
  • Serveurs sans restrictions de trafic
  • Applications VPN pour tous les appareils
9.7
4.6 / 5 Etoiles
Purevpn
  • Protection fiable de la connexion Internet
  • Accès à plus de 6,500 XNUMX serveurs
  • Connectez 10 appareils en même temps
9.6
4.6 / 5 Etoiles

Une cybersécurité efficace est obtenue en appliquant une combinaison de techniques organisationnelles, de solutions logicielles et matérielles et de pratiques spéciales. Dans le cadre de la stratégie choisie, un système à plusieurs niveaux est créé, visant à détecter les menaces potentielles, à supprimer les attaques et à éliminer les conséquences négatives. Ainsi, les fonctions de base de protection des systèmes informatiques et des bases de données sont mises en œuvre.

Cybercriminalité et types de cyberattaques

Récemment, il y a eu une tendance négative à l'augmentation du nombre d'infractions dans le domaine de l'information. Un rapport de Risk Based Security, une société de cybersécurité et de contre-mesures, a été publié. Le document fournit des statistiques sur la criminalité au début du quatrième trimestre 2021. Plus de 7,9 milliards de cas de fuite de données provenant de divers systèmes informatiques ont été enregistrés dans le monde, soit plus de deux fois plus qu'à la même période l'année dernière.

Les principaux experts en cybersécurité de l'International Data Corporation estiment que si les tendances se poursuivent, le coût total pour assurer la sécurité de l'information au début de 2022 dépassera 133,7 milliards de dollars. Les gouvernements des pays développés prennent des mesures pour lutter contre la criminalité informatique et mettent en œuvre des méthodes efficaces dans les institutions gouvernementales et médicales. La plus grande attention est accordée aux systèmes de contrôle des installations d'infrastructure critiques.

En particulier, l'American Institute of Technology and Standards a développé une classification moderne des menaces de cybersécurité. Les principaux types de logiciels malveillants et les types d'attaques contre les systèmes informatiques et les réseaux ont été identifiés. Selon les experts, presque toutes les entreprises auprès desquelles des informations confidentielles peuvent être volées à des fins d'utilisation illégale ou de chantage peuvent devenir la cible d'attaques.

Il semblerait, qu'est-ce que tout ce qui précède a à voir avec une personne ordinaire qui n'a pas de gros comptes bancaires ou de gros actifs. Pendant ce temps, les utilisateurs ordinaires sont les plus vulnérables aux cybercriminels. Récemment, les cas de piratage d'ordinateurs personnels et d'appareils mobiles avec vol de mots de passe pour accéder aux cartes sont devenus plus fréquents. Les attaquants utilisent des données personnelles volées aux citoyens pour obtenir des prêts pour des sommes importantes ou pour d'autres activités frauduleuses.

Calendrier des cyberattaques pour le trimestre 2021 :

Qu'est-ce que la cybersécurité

Classification des cybermenaces

La croissance en avalanche de la criminalité dans la sphère de l'information a conduit à la nécessité de clarifier le concept même de cybermenace, d'en déterminer les sources et les principaux types. Selon l'Oxford Dictionary, ce phénomène est compris comme "la possibilité d'une tentative malveillante d'endommager ou de détruire un système ou un réseau informatique". Cette définition ne peut pas être considérée comme complète, car elle ne prend pas en compte les tentatives d'effraction dans les bases de données dans le but de les voler en vue d'un usage abusif ultérieur.

La principale source de menaces dans un domaine aussi spécifique que la cybersécurité sont les pirates et leurs communautés. Initialement, c'était le nom de spécialistes hautement qualifiés qui s'occupaient de trouver et de corriger les erreurs dans le code source. Au fil du temps, la communauté des hackers s'est divisée :

  • Certains d'entre eux se sont livrés au piratage de systèmes informatiques et de réseaux d'information à des fins de hooligan ou à des fins lucratives.
  • Une catégorie distincte devrait être attribuée aux hacktivistes qui utilisent des méthodes non conventionnelles pour obtenir des informations sur Internet et les réseaux privés. Ces données sont ensuite utilisées pour atteindre des objectifs politiques.
  • Il existe des script kiddies - des crackers qui utilisent le logiciel souvent acheté par quelqu'un d'autre à des fins illégales.

Pour les pirates qui travaillent légalement pour de grandes entreprises et des organisations gouvernementales, la cyberdéfense devient souvent la principale spécialisation..

Dans une situation internationale complexe, les structures spéciales des services de sécurité et des forces armées des États deviennent également une source de cybermenaces. Ces unités sont chargées de mener des activités de reconnaissance et de sabotage dans le monde virtuel afin d'affaiblir un ennemi potentiel.

En particulier, une « Alliance of Red Hackers » informelle a été créée en RPC, qui opère sous le contrôle des départements concernés de l'état-major général de l'APL. Les spécialistes de ce groupe ont participé à la véritable cyberguerre de 2001, qui a duré six jours. La raison en était la collision d'un avion de reconnaissance américain avec un chasseur chinois. À la suite des actions des pirates de l'Alliance, le site Web officiel de la Maison Blanche a été fermé et d'autres ressources Web ont été endommagées.

La classification moderne des menaces existantes et émergentes dans un domaine aussi important que la cybersécurité implique leur division en fonction du degré de dommage causé :

  1. Cybercriminalité
    Principalement de nature égoïste, et organisé par un hacker ou un groupe. Dans certains cas, les systèmes informatiques sont piratés pour démontrer leurs capacités.
  2. Cyber ​​attaque
    Une seule action dont le but est le vandalisme, la collecte d'informations, les relations publiques noires, l'interférence avec le fonctionnement des ressources Internet ou des équipements pour le désactiver.
  3. Le cyberterrorisme
    Les malfaiteurs se sont donné pour mission de semer la panique parmi la population locale en perturbant le fonctionnement des systèmes de contrôle des infrastructures critiques (communications mobiles, réseaux d'ingénierie et installations militaires).

Types de malwares (part des attaques utilisant des malwares)

Qu'est-ce que la cybersécurité

Actuellement, les gouvernements des principaux pays du monde et les organisations internationales faisant autorité : l'ONU, le Conseil de l'Europe, Interpol et d'autres s'efforcent de réduire les cybermenaces. Ainsi, lors de la première réunion des présidents russe et américain le 16 juin 2021, des domaines possibles de coopération ont été identifiés, et la cybersécurité a été reconnue comme l'une des priorités.

Types de logiciels malveillants

Les pirates utilisent des logiciels spéciaux pour pénétrer dans les réseaux locaux, les serveurs, les ordinateurs individuels et leurs systèmes. Des logiciels malveillants s'infiltrent dans les systèmes d'exploitation ou les applications en contournant les services de sécurité. Pour une pénétration cachée dans l'espace protégé, des pièces jointes apparemment inoffensives aux messages électroniques ou aux messageries instantanées sont utilisées.

Les plus grands experts travaillant sur le thème de la cybersécurité des systèmes informatiques classent les malwares par types :

  • Virus
    Ils sont utilisés pour injecter du code malveillant dans des fichiers ou des répertoires ; lorsqu'il pénètre dans une zone protégée d'un système informatique, le logiciel commence à se reproduire activement, perturbant le fonctionnement du système d'exploitation ou des applications individuelles.
  • Chevaux de Troie
    Ils se déguisent en logiciels légitimes et sont destinés à collecter et transmettre des données à des attaquants ou à endommager des informations. Les chevaux de Troie sont téléchargés par un utilisateur trompé par un criminel.
  • Spyware
    Le code malveillant s'infiltre dans le système d'exploitation et surveille les actions de l'utilisateur. Utilisé pour voler les données de la victime afin d'accéder à son compte bancaire. Les informations reçues sont utilisées pour effectuer des transactions ou des transferts d'argent.
  • Ransomware
    Ils sont utilisés pour crypter les informations qui se trouvent sur les ordinateurs de l'utilisateur. Alors commence un chantage pur et simple, l'utilisateur est informé qu'il ne pourra pas récupérer lui-même les données.
  • Botnets
    Ce sont des réseaux informatiques infectés par un code malveillant. Les botnets sont de deux types, « client-serveur » et décentralisés, sont utilisés pour attaquer des réseaux locaux ou des ordinateurs individuels afin d'en prendre le contrôle.

Types de données volées à des particuliers

Qu'est-ce que la cybersécurité

Les logiciels malveillants modernes ont la capacité de se cacher des outils de cybersécurité intégrés pour votre ordinateur. L'insertion d'un virus, d'un cheval de Troie ou d'un code espion se produit secrètement et jusqu'à un certain moment, il peut être dans un état dormant. Les ransomwares peuvent être activés par un signal externe ou par une minuterie. Les botnets sont largement utilisés dans les attaques hybrides, lorsqu'un ordinateur ou une base de données est compromis par la force brute et recherche la méthode la plus efficace.

L'utilisateur a besoin d'une protection fiable sur Internet contre la pénétration de logiciels malveillants. Il faut comprendre que certains cybercriminels comptent sur votre curiosité ou votre inattention. Souvent, cliquer sur un lien douteux ou ouvrir une pièce jointe non vérifiée peut entraîner de graves problèmes.

Types de cyberattaques

Le piratage des réseaux informatiques s'effectue de diverses manières. Des criminels individuels ou des groupes organisés utilisent les vulnérabilités existantes dans les produits logiciels, diverses méthodes de gestion des données pour injecter et distribuer du code malveillant. Les experts en cybersécurité identifient les types d'attaques de pirates suivants :

Hameçonnage

Un type de fraude courant, lorsqu'un attaquant prétend être un employé d'une banque ou d'une grande boutique en ligne, un employé de services sociaux et autres services gouvernementaux. Un utilisateur qui a subi une cyberattaque reçoit un message avec une demande de clarification de données personnelles, de mots de passe d'accès et de codes PIN aux cartes bancaires. Dans certains cas, il est suggéré de suivre le lien ou d'effectuer une autre action. Le phishing a pour but d'obtenir des informations confidentielles sur l'utilisateur afin de retirer de l'argent d'un compte bancaire ou d'obtenir un prêt pour celui-ci.

Attaques de l'homme du milieu (également appelées « attaques de l'homme du milieu »)

Un attaquant intercepte des données pendant leur transmission, sans que la victime ne s'en aperçoive. Typiquement, de telles actions sont effectuées dans des lieux publics, lorsque l'utilisateur se connecte à un réseau Wi-Fi ouvert avec un niveau de protection insuffisant. L'équipement du criminel agit comme un répéteur. Il entre en correspondance active avec l'un et l'autre utilisateur, se présentant alternativement comme l'un ou l'autre. Le but de l'attaque de l'intermédiaire est de tromper un transfert vers un compte bancaire falsifié.

Attaques par déni de service (DDoS)

Les attaquants font plusieurs demandes pour accéder aux ressources d'un site ou d'un système informatique. En conséquence, le service Web ne peut pas faire face à la charge, ce qui entraîne sa défaillance temporaire. Souvent, le but des attaques DDoS est d'essayer de vous priver de votre clientèle ou de réduire le trafic, éventuellement en extorquant de l'argent en échange de l'arrêt des attaques.

Méthodes d'attaque:

Qu'est-ce que la cybersécurité

Les types d'attaques de pirates répertoriés ci-dessus peuvent être utilisés à la fois individuellement et dans diverses combinaisons. Pour les organiser, les attaquants utilisent les types de malwares les plus adaptés. Ils analysent soigneusement les parties du code du programme qu'ils voient et essaient d'identifier les vulnérabilités possibles.

Tendances de développement et émergence des dernières cybermenaces

Ces dernières années, l'humanité est de plus en plus confrontée à de graves problèmes de sécurité de l'information. Les gouvernements des pays développés surveillent en permanence l'état de la cybercriminalité nationale et internationale et identifient de nouvelles menaces :

Selon le ministère de la Justice des États-Unis, en 2019, un groupe de pirates informatiques a utilisé le cheval de Troie Dridex pour voler les détails de la carte bancaire et accéder aux mots de passe. Selon les estimations des autorités, plusieurs centaines de millions de dollars de dommages ont été causés à des individus et à des organisations à travers le monde.

Le Federal Bureau of Investigation (FBI), en février de la même année, a diffusé des informations sur des escroqueries massives dans certaines applications, forums de discussion et sites de rencontres. Selon un certain nombre d'experts respectés en cybersécurité, plus d'une centaine de personnes vivant au Nouveau-Mexique ont été victimes de criminels. Les cybercriminels ont réussi à leur extorquer plus de 1,6 million de dollars.

En Australie, le centre national de cybersécurité du pays a publié une déclaration selon laquelle il existe des signes d'utilisation du cheval de Troie Emotet. Le programme malveillant craque les mots de passe des comptes, ce qui permet aux criminels de voler des informations confidentielles à des particuliers et à des entreprises.

Le National Center for Computer Security de Grande-Bretagne en lien avec les événements aux États-Unis et en Australie a recommandé aux utilisateurs de mettre à jour leurs antivirus. Il est également proposé d'utiliser un logiciel spécial et d'installer les derniers services pour se protéger contre les chevaux de Troie et autres types de logiciels malveillants.

Cybersécurité : définition et garanties

Les processus de création, d'exploitation et de développement d'objets logiciels et matériels afin d'identifier les vulnérabilités font l'objet de recherches en cybersécurité. Sur la base des résultats obtenus, une classification est faite des logiciels malveillants utilisés par les criminels pour pirater les ordinateurs et les systèmes d'information. De nombreux travaux dans ce domaine sont effectués par des centres nationaux spécialisés aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Australie et dans d'autres pays.

la cybersécurité est

La sécurité informatique est un ensemble de mesures organisationnelles et techniques visant à assurer la sécurité des données des utilisateurs privés et professionnels. Une attention particulière est portée aux outils de sécurité de l'information sur Internet à toutes les étapes : traitement, transfert et échange, ainsi que le stockage dans les services cloud et sur les terminaux.

La cybersécurité est assurée par des spécialistes spécialisés, et notamment par des administrateurs système, qui sont chargés de :

  • Élaboration de plans pour la protection de tous les types d'actifs des entreprises et des institutions.
  • Formation du personnel aux principes de base d'un travail sûr dans les réseaux locaux et mondiaux.
  • Réaliser des audits et des rapports réguliers pour l'analyse ultérieure des risques probables de violations du système.
  • Vérifier sur les réseaux la possibilité d'introduire tous types de logiciels malveillants, tester et mettre à jour les équipements de protection.
Cyberdéfense

L'un des éléments les plus importants pour assurer la cybersécurité est la reprise après sinistre des systèmes informatiques pour assurer leur fonctionnement continu. Les employés responsables ou les services spéciaux des institutions répondent rapidement à tout incident causé par des intrus ou pour toute autre raison. L'enjeu est d'éliminer rapidement les conséquences des attaques de hackers et de lancer des workflows.

L'état des lieux dans le domaine de la cybersécurité en Russie

Runet est une partie importante du réseau mondial, et tous les problèmes de ce dernier sont également caractéristiques du segment national. La cybersécurité en Russie, ou plutôt des cas dans ce domaine, suscite de sérieuses inquiétudes chez les experts. Selon le ministère de l'Intérieur, pour octobre 2021, le nombre de délits utilisant les technologies informatiques a augmenté de 50 % par rapport aux chiffres de l'année dernière.

La plupart d'entre elles sont qualifiées de fraude sur Internet, mais la part des attaques de pirates classiques est également élevée. Les événements les plus marquants :

  • En septembre 2021, il y a eu des tentatives de mener une attaque DDoS contre des services de vote en ligne à Moscou. Les systèmes qui prennent en charge la cybersécurité ont réussi le test sans répercussions majeures.
  • Le 10 novembre 2021, le portail des services publics a fait l'objet d'une attaque massive, selon les experts, sa capacité dépassait les 680 Gb/s. Cela a entraîné près de 20 minutes de retard dans l'octroi de l'accès aux utilisateurs. L'attention particulière des hackers s'est portée sur le chatbot Max, qui d'ailleurs n'a pas accès aux données personnelles des citoyens.
  • La Banque centrale de Russie rapporte qu'au cours du premier semestre de l'année, il y a eu 168 attaques contre diverses institutions financières. Les attaques ont été particulièrement généralisées en août et septembre, lorsqu'il y a eu des cas de ralentissement du site et de défaillance de certaines fonctions.
  • Samedi dernier et dimanche matin, Yandex a été attaqué, les attaquants ont utilisé le botnet ultramoderne Me̅ris (Peste en letton). La puissance de l'attaque DDoS était de 20 millions de requêtes par seconde.

Malgré le niveau élevé des menaces Internet, le travail des services chargés de la cybersécurité en Russie est évalué par des experts avec un optimisme retenu. Les cas d'attaques de communautés de hackers qu'ils ont recensés n'ont pas causé de dommages sérieux aux systèmes d'information.

Principes de base de la sécurité informatique

Les ordinateurs, les réseaux privés et publics et les entrepôts de données sont la cible des cybercriminels. La sécurité informatique est un ensemble de mesures techniques et organisationnelles conçues pour protéger les appareils informatiques des interférences externes non autorisées.

Le système repose sur trois principes :

  • Identification des vulnérabilités et prévention des tentatives de piratage.
  • Détection et suppression des attaques.
  • Éliminer rapidement les conséquences et assurer la continuité de l'exploitation.

Un niveau élevé de sécurité informatique est atteint en contrôlant l'accès aux profils d'utilisateurs et en utilisant des techniques cryptographiques pour protéger les bases de données et les fichiers système. Les pare-feu intégrés sont le principal moyen de prévenir les attaques de pirates et, lorsqu'ils sont correctement configurés, bloquent la plupart des logiciels malveillants. Des systèmes IDS spécialisés sont également utilisés pour identifier les menaces à un stade précoce.

Méthodes de protection des données personnelles sur Internet

Les réseaux mondiaux et la sphère virtuelle font désormais partie de notre vie. Le problème de la protection des données personnelles sur Internet s'est particulièrement aggravé récemment pendant la période des quarantaines. La cybersécurité d'un ordinateur ou d'un réseau local est assurée grâce à l'utilisation de différentes méthodes et logiciels :

  1. Services VPN équipés de modules de cryptage des données, ce qui réduit considérablement les risques de piratage et d'interception d'informations lors de la transmission ou de l'échange. Les plus populaires parmi les Russes sont les suivants Fournisseurs VPN:
    Planète VPN
    NordVPN
    Surfshark
  2. Authentification à deux niveaux... Une technologie relativement simple permet de vérifier les utilisateurs et élimine pratiquement la possibilité d'utiliser un mot de passe piraté. Le système vous invite à entrer le code de téléphone ou dans un ordinateur extrêmement difficile à intercepter.
  3. SIEM... Le système est conçu pour gérer la sécurité des informations et se protéger contre les cyberattaques. Il est disponible sous la forme d'un service ou d'un logiciel spécial qui vous permet de contrôler un réseau informatique local de toute complexité.

Une protection fiable des données personnelles sur Internet est assurée par l'utilisation de programmes antivirus supplémentaires et des paramètres de pare-feu corrects. Ces outils disponibles bloquent la plupart des codes malveillants courants qui tentent d'infiltrer le système d'exploitation.

Cybersécurité pour les enfants

La fascination des adolescents pour les gadgets modernes suscite des inquiétudes, notamment en raison de l'accès presque incontrôlé à Internet. L'apprentissage des bases de la cybersécurité pour les enfants commence en famille, lorsque l'on explique à l'enfant les règles de base du comportement sur Internet.

Les réalités modernes montrent que les visites Web illimitées ne sont pas si inoffensives et constituent une menace sérieuse pour les enfants et les adolescents :

  • Utilisation de données confidentielles à des fins de chantage ouvert, d'extorsion, d'escroquerie ou d'insultes anonymes lors de la communication sur les réseaux sociaux, tels que Gazouillement ou Vkontakte et chats (trolling, flaming et bullying).
  • Enregistrement et diffusion de scènes de violence sur le réseau (happy-leaking).
  • Implication des enfants dans les cours de pédophilie avec le tournage de vidéos naturalistes.
  • Conduire au suicide. Les statistiques de suicides chez les adolescents dépassent de 300 % la moyenne mondiale. Les cas de consensus (groupe) sont particulièrement dangereux.
  • L'émergence d'une cyberdépendance douloureuse sous forme d'addiction au jeu et d'addiction à Internet (dépendance aux réseaux).
  • Attirer les adolescents vers des activités criminelles (piratage).

Les agences gouvernementales sont profondément préoccupées par la cybersécurité pour les enfants, et un sujet spécial est introduit dans les écoles. Des programmes de formation ont été élaborés et lancés, des tests psychologiques sont effectués dans les établissements d'enseignement afin d'identifier les victimes potentielles des cybercriminels.

Conclusion

La cybersécurité est l'un des domaines les plus importants de la sécurité de l'information et les problèmes dans ce domaine peuvent affecter chaque utilisateur. Les experts signalent une augmentation importante du nombre de délits utilisant les technologies informatiques et l'émergence de nouvelles menaces est constatée. Les citoyens ordinaires risquent d'être victimes d'hameçonnage sur Internet, de piratage de compte et de vol de données, les sites Web d'entreprises et d'organisations sont attaqués par des pirates.

 Dans de telles conditions, il est important de savoir ce qu'est la cybersécurité et de maîtriser les précautions les plus simples. Tous les outils nécessaires sont disponibles pour contrer les intrus. Une attention particulière doit être portée à la jeune génération, pour qui Internet constitue une réelle menace pour la santé et même la vie. Enseigner aux enfants les règles d'un comportement en ligne sûr pour faire d'Internet une source de problèmes un outil d'apprentissage du monde qui les entoure.

FAQ

Il s'agit du transfert non autorisé d'informations confidentielles en dehors d'un environnement informatique sécurisé.

Le VPN est un réseau virtuel détenu par des particuliers ou des entreprises. Conçu pour créer une connexion réseau sécurisée, la protection des données, le blocage de contournement, la censure et la surveillance.

Une attaque par force brute utilise des essais et des erreurs pour déchiffrer les codes PIN ou les mots de passe à l'aide d'un logiciel spécial. Vous pouvez contrer : définir la longueur et augmenter la complexité du mot de passe, ainsi que définir des restrictions sur les erreurs de connexion.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.